Aller au contenu principal

A10 : aménagement à 2x3 voies entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine

Les bassins

Les eaux pluviales collectées par le réseau d’assainissement bordant l’autoroute A10, sont dirigées vers différents types de bassins. Ces bassins permettront d’assurer une maîtrise quantitative et qualitative des eaux pluviales et de traiter les pollutions.

L’assainissement pluvial de l’aménagement de l’autoroute A10 est conforme aux préconisations et guides techniques sur l’assainissement routier et le traitement de la pollution routière. Il s’appuie sur la réutilisation des bassins existants (en les modifiant si nécessaire) et la création de nouveaux bassins. Il permet la collecte séparative :

  • des eaux de ruissellement de la chaussée (par des bassins multifonctions)
  • des eaux de ruissellements issues des bassins versants naturels interceptés par le projet (par des bassins d’écrêtement).

Le traitement des ruissellements de chaussée avant rejet vers le milieu naturel est réalisé par décantation dans les bassins multifonctions permettant une maîtrise des pollutions chroniques et accidentelles.

Les eaux des bassins versants naturels seront captés par les bassins d’écrêtement ou d’infiltration. Conformément aux préconisations du SDAGE Loire-Bretagne, les débits rejetés vers le milieu naturel sont maîtrisés par la mise en place d’orifice de régulation à la sortie des bassins.

  • 17 bassins existants sont à conserver en l’état ou à modifier
    - Pour les eaux de plateforme (bassins multifonctions) : 9 bassins existants à modifier
    - Pour les eaux extérieures (bassins d’écrêtement ou d’infiltration) : 7 bassins existants à conserver, 1 bassin existant à modifier
  • 9 bassins sont à créer pour les eaux de plateforme (bassins multifonctions)

Au total entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine, il y aura 18 bassins multifonctions, 7 bassins d’écrêtement et 1 bassin d’infiltration.

Crédits photos : ©Pascal Le Doaré

Bassin