Aller au contenu principal

A10 : aménagement à 2x3 voies entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine

Le cadre de vie

L’aménagement à 2x3 voies de l’autoroute A10 entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine est l’occasion de donner une nouvelle impulsion, une dynamique contemporaine dans la manière dont l’infrastructure s’insère dans le territoire et dialogue avec lui.

Valorisation du patrimoine local et des paysages

Dans une logique d’accompagnement du territoire et de son écologie, l’infrastructure permet la valorisation des milieux habités qu’elle traverse et des sites patrimoniaux qu’elle côtoie. Un Schéma Directeur Architectural et Paysager a été élaboré spécifiquement pour ce projet, la volonté étant de permettre par des aménagements paysagers, la mise en cohérence de l’autoroute avec les particularités locales de ses abords.

Une attention particulière est portée aux monuments historiques (Manoir de Beaupré à Veigné et Oppidum des deux Manses à Sainte-Maure-de-Touraine) pour lesquels des aménagements spécifiques sont prévus.

Prise en compte des enjeux agricoles

Dès le démarrage du projet, VINCI Autoroutes a souhaité engager un dialogue de fond avec la profession agricole. Des rencontres sont ainsi organisées mensuellement avec la Chambre d’agriculture et l’UDSEA, et des ateliers d’échanges ont été menés avec les exploitants agricoles pour optimiser les emprises foncières liées à la réalisation des bassins hydrauliques et échanger sur les rétablissements des passages supérieurs. De même, différents protocoles portant sur les modalités de mise en oeuvre et d’indemnisation des sondages géotechniques, des acquisitions foncières/évictions agricoles ou des occupations temporaires ont été signés entre 2017 et 2018.

En application du décret n° 2016-1190 du 31 août 2016 relatif à l’étude préalable et aux mesures compensatoires prévues à l’article L.112-1-3 du Code rural et de la pêche maritime, VINCI Autoroutes a mandaté en 2017 les Chambres d’Agricultures d’Indre-et-Loire et de la Vienne pour la réalisation d’une étude préalable de compensation collective agricole. Ces études comprenaient une analyse de l’état initial de l’économie agricole du territoire, listaient les effets positifs et négatifs du projet d’élargissement de l‘autoroute A10 sur cette économie agricole, rappelaient les mesures envisagées et retenues par VINCI autoroutes pour réduire ces effets négatifs et concluaient enfin à la nécessité de prévoir des mesures de compensation collective pour consolider l’économie agricole du territoire. Ces études ont été validées par la Commission Départementale de la Préservation des Espaces Naturels, Agricoles et Forestiers de la Vienne le 28 novembre 2017, et le 14 décembre 2017 pour celle d’Indre-et-Loire.

Pour l’aménagement de l’autoroute A10 entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine, la participation de VINCI Autoroutes aux projets agricoles collectifs s’élève à un peu plus de 150 000 €. Une convention a été signée le 23 octobre 2018 avec la Préfecture d’Indre-et-Loire afin de définir les modalités pratiques et financières de mise en place de ces projets agricoles collectifs.

Amélioration de l’environnement sonore

L’aménagement de l’autoroute A10 présente des bénéfices sur l’environnement sonore en bordure d’autoroute et donc sur le cadre de vie des riverains. En effet, il prévoit la mise en oeuvre de 3 595 m de protections acoustiques entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine. Ces écrans sont de types absorbants et d’une hauteur minimale de 3 mètres, à l’exception des protections acoustiques sur les viaducs limitées à 1,5 mètre pour des raisons techniques. De plus, VINCI Autoroutes s’engage à mettre en oeuvre des enrobés à propriétés acoustiques sur l’intégralité du tapis général entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine, y compris sur les bandes d’arrêt d’urgence et les nouveaux viaducs.

Crédits photo : ©Comicstrip

Paysage
L'Indre

Elevage

Plaine agricole

Mur acoustique