Aller au contenu principal

A10 : aménagement à 2x3 voies entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine

A10 : nouveaux enrobés Pose d'enrobés sur l'A10 : finisseurs et compacteurs Léa Varoqui, régleuse de finisseur, Colas Grands Travaux France
Travaux
11 janvier 2023

Enrobés : allier sécurité et performances acoustiques

Automne 2022, 10 km de chaussée ont été rénovés au nord du chantier. La seconde phase se tiendra au printemps 2023, depuis la barrière de péage de Sorigny jusqu’à l’échangeur de Sainte-Maure-de-Touraine. Zoom sur les enrobés mis en œuvre dans le cadre de l’aménagement.

[Extrait du magazine HORIZON A10 n°10 : L’autoroute fait peau neuve !]

Les enrobés répondent à des critères de sécurité, d’adhérence et de drainage des eaux. Entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine, une couche de roulement de faible épaisseur* a été retenue. Adaptée à la conduite sur autoroute (130 km/h), elle possède également des caractéristiques acoustiques performantes.
* un enrobé BBTM (béton bitumineux très mince) de type 0/6

Les différentes couches de la chaussée


L'A10 est un axe de circulation majeur qui irrigue la moitié ouest de la France et relie l'Europe du nord à la péninsule ibérique. Entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine, l'autoroute est empruntée par 20 % de poids lourds. La chaussée doit soutenir ce trafic de véhicules lourds, l'un des plus importants des autoroutes françaises.

Plusieurs couches d’enrobés composent la chaussée de l’autoroute. Les travaux de rénovation consistent à raboter la couche de roulement et la couche de liaison des voies existantes et à les remplacer. Elles sont alors appliquées sur toute la largeur de l’autoroute à l’aide d’imposants engins appelés « finisseurs ».
 

Enrobés : couche de roulement, couche de liaison, couche de base, couche de fondation, couche de forme, partie supérieure des terrassements

C’est une réelle amélioration : pour les usagers, ces enrobés remplissent des exigences élevées de sécurité et, pour les riverains, ses propriétés phoniques permettent de réduire le bruit de roulement ».
- Sandra Lafay, cheffe de projet VINCI Autoroutes

Développer l’économie circulaire

Recycler et réutiliser les matériaux est un des engagements environnementaux de VINCI Autoroutes. Entre Veigné et Sainte-Maure-de- Touraine, 20 % des enrobés sont réemployés dans la couche de roulement et 40 % dans la couche de liaison.

24 km d’enrobés à propriétés phoniques


L’aménagement autoroutier au sud de Tours permet de fournir sur cette portion des enrobés neufs dotés de propriétés phoniques. Ils sont appliqués sur l’intégralité du tapis général, c’est-à-dire sur les trois voies de circulation et la bande d’arrêt d’urgence et ce, sur tout le linéaire entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine. Pour les riverains, ces enrobés permettent de réduire le « bruit de roulement », à savoir le son produit par le contact entre les pneumatiques et la chaussée.

La meilleure protection acoustique, c’est le son que l’on ne produit pas. Grâce aux enrobés minces, le bruit de roulement est réduit à sa source ».
- Maxime Jabier, acousticien, ACOUSTB

Une imposante mobilisation


En moyenne, 100 personnes ont été mobilisées sur les travaux d’enrobés en octobre 2022 : manœuvres, régleurs de finisseurs, conducteurs de poids lourds, peintres ou encore techniciens de laboratoire se sont relayés, jour et nuit pendant cinq semaines, pour équiper 10 km d’autoroute de sa nouvelle chaussée.

Les enrobés minces sont très techniques à mettre en place. Ils demandent de l’anticipation, de la minutie et une grande constance pour régler l’épaisseur de la couche de roulement ».
- Léa Varoqui, régleuse de finisseur, Colas Grands Travaux France

   > A lire : le 10e numéro du magazine HORIZON A10 est sorti !

©crédits photo : VINCI Autoroutes ; Caroline Gasch