Aller au contenu principal

A10 : aménagement à 2x3 voies entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine

jeune plan plantations en quinconces
Environnement
3 janvier 2023

75 hectares d’aménagements paysagers

Érables, bouleaux, chênes, cornouillers ou encore saules… tels sont les arbres et arbustes plantés le long de l’autoroute A10 entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine. Ces aménagements paysagers ont pour but de redonner à la lisière de l’autoroute son caractère rural et fondre du mieux possible l’infrastructure dans son environnement.

Après les grands travaux, vient le temps des jeunes pousses. L’aménagement autoroutier est l’occasion de donner une nouvelle impulsion dans la manière dont l’infrastructure s’insère dans le territoire. Conformément au schéma directeur architectural et paysager (SDAP), les plantations sont principalement prévues aux abords des ponts, des viaducs de l’Indre et du Courtineau, des bassins ou encore de monuments historiques.

Une palette végétale en adéquation avec le territoire

À la manière d’une palette de peintre, plusieurs types de plantations peuvent être regroupés au sein d’un même espace. On y retrouve des arbres isolés, des bosquets forestiers, des haies bocagères ou basses, du gazon ou encore, des plantes destinées à recréer des zones humides. Les essences ont été choisies pour être particulièrement adaptées à la région tourangelle et plus résistantes aux épisodes de sécheresse.

Des installations optimales

Afin d’assurer un développement idéal des végétaux, les massifs sont plantés en quinconce sur des lignes parallèles. Quant aux arbres tiges et arbustes, ils sont munis d’un manchon de protection anti-rongeur biodégradable. Par ailleurs, un paillage est installé sur les haies pour prévenir la pousse de plantes non désirées et retenir l'eau l'été. Petit plus à destination des mammifères, des branchages sont disposés au sein des haies de manière à offrir des habitats de repos pour les hérissons.

   > Et aussi : L'eau, un bien commun à chaque phase du chantier