Aller au contenu principal
A10 : aménagement à 2x3 voies entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine
Visite chantier Veigné - Sainte-Maure-de-Touraine Visite centre d'exploitation Chambray VINCI Autoroutes Visite centre d'exploitation Chambray VINCI Autoroutes
Emploi, insertion
14 octobre 2022

Six personnes réfugiées découvrent les métiers de l’autoroute

VINCI Autoroutes a ouvert ses portes, mardi 11 octobre 2022, à six bénéficiaires de la protection internationale venus s’informer sur les métiers de l’autoroute. A la Direction régionale Centre Val-de-Loire, les équipes de l’exploitation et de la direction de la maîtrise d’ouvrage ont présenté, entre autres, les métiers d’agent routier, de préventeur ou du BTP sur le chantier d’aménagement de l’A10 entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine.

Dans le cadre de l’adhésion de la direction opérationnelle Tours au CREPI Touraine*, Eric Sauner, directeur opérationnel, s’est mobilisé pour faire découvrir une variété de métiers à un public de réfugiés. Quatre hommes et deux femmes ont répondu présents, représentant plusieurs nationalités : centrafricaine, irakienne, ivoirienne, soudanaise et syrienne.
* Club régional d'entreprises partenaires de l'insertion

Elargir le champ des possibles


Les métiers de l’autoroute regroupent une variété insoupçonnée de secteurs et de compétences. Pour les parcourir, une visite a été organisée montrant un panel assez large – et non exhaustif – des missions de VINCI Autoroutes. Parmi elles :
 

  • L’exploitation de l’autoroute :
    • la sécurité assurée par les patrouilles de surveillance du réseau  7j/7 et 24h/24, l’intervention des « femmes et hommes en jaune » en cas d’accident ou encore la pose de balisages ;
    • l’entretien des fourgons, des aires de repos ou  de la végétation ;
    • le traitement des chaussées en période de viabilité hivernale.
       
  • Le chantier d’aménagement de l’A10 entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine :
    • le rôle de la maîtrise d’ouvrage qui entend améliorer la fluidité de circulation, renforcer la sécurité, soutenir le développement économique du territoire et améliorer l’insertion environnementale de l’autoroute en intégrant les nouvelles règlementations en vigueur ;
    • la maîtrise d’œuvre qui, avant le démarrage des travaux, réalise les études préliminaires et, une fois les travaux démarrés, fait l’interface entre la maîtrise d’ouvrage et les entreprises de travaux ;
    • le groupement d’entreprises travaux représenté par Colas Projects qui réalise, entre autres, une voie supplémentaire sur 24 km, dix passages supérieurs, quatre passages inférieurs et un réseau d’assainissement de 26 bassins ;
    • la coordination environnementale qui veille à préserver la faune, la flore et la ressource en eau aux abords du chantier ;
    • la communication, axée sur la proximité, l’écoute et l’explication du projet autoroutier auprès du territoire,
    • enfin, l’accent a été mis sur la prévention en termes de sécurité, essentielle au bon déroulement d’un chantier afin que chaque compagnon puisse évoluer et s’épanouir dans un environnement de travail sûr et sécurisé.

Quelques soient les diplômes, les parcours et les cultures, le secteur de l’autoroute peut accueillir du monde. Cette visite est l’occasion, pour vous, de découvrir des métiers diversifiés et parfois surprenants et, pour nous, d’apprendre de vos compétences et expériences passées ».
- Eric Sauner, directeur opérationnel, VINCI Autoroutes

   > Et aussi : un chantier qui soutient l'emploi