Aller au contenu principal

A10 : aménagement à 2x3 voies entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine

bassin enterré armature bassin enterré et viaduc de l'Indre bassin enterré armature et cloutage
Travaux
29 mars 2022

Un bassin singulier et... enterré !

Un bassin « enterré » est actuellement en cours de construction à proximité du viaduc de l’Indre. Il aura pour fonction de traiter les eaux issues de l’autoroute A10. Fait marquant, ce bassin est réalisé selon des techniques peu répandues en Indre-et-Loire puisqu’il sera totalement sous terre afin de préserver le paysage alentour.

Dans le cadre de l’aménagement à 2x3 voies entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine, un réseau d’assainissement comptant 26 bassins est créé afin de préserver la ressource en eau. L’un d’entre eux fait figure d’exception dans sa conception puisque, à la différence des 25 autres, il sera recouvert d’une butte de terre.

Pourquoi ce choix ?

Afin de permettre une bonne récupération des eaux de plateforme, les bassins doivent se situer en contrebas de l’autoroute. A Monts, l’un des bassins actuellement en construction a la particularité de remplir un double objectif :

  • Préserver l’environnement : le point le plus bas, nécessaire pour y installer un bassin de récupération des eaux de plateforme, jouxte une colline de 20 mètres de hauteur. L’ouvrage construit doit éviter au maximum des terrassements préjudiciables sur le paysage en préservant cette haute butte de terre.
  • S’intégrer au sein d’infrastructures denses (autoroutes A10 et A85, viaduc de l’Indre, LGV, routes secondaires) qui rendent le site particulièrement contraint.

Attentif à l’insertion paysagère de ses infrastructures, le choix de VINCI Autoroutes s’est porté sur un bassin enterré, relativement rare sur le réseau autoroutier car ce type d’ouvrage est généralement réalisé dans des espaces urbains.

Une construction en 4 étapes

Au quotidien, 5 à 10 compagnons se relaient sur cet ouvrage de génie civil, pour y réaliser les étapes suivantes :

  • Eté 2021 : début des terrassements
  • Janvier 2022 : création du bassin avec la construction de murs en béton armé
  • Mi-février 2022 : réalisation de la dalle de couverture
  • Sont ensuite réalisés l’étanchéité du bassin, des équipements hydrauliques tels que les ouvrages de régulation qui gèrent les arrivées et les départs d’eau, puis la connexion du bassin au réseau d’assainissement.

Le bassin sera achevé en juin 2022. Il aura un volume global d’environ 3 000 m3 et pourra accueillir un volume utile de 1 870 m3 (quantité d’eau maximale pouvant être recueillie dans le bassin).

En chiffres :

60 mètres
de long
10 mètres
de large
4 mètres
de profondeur


Le bassin enterré traitera les eaux issues de la plateforme autoroutière. Les eaux récupérées seront confinées et traitées efficacement avant de les rejeter, propres, dans la rivière Indre située à proximité.

   En savoir plus :
   > Des bassins pour protéger la ressource en eau
   > Les bassins

 

 

@Crédit photo : VINCI Autoroutes ; Guillaume Souvant ; MITHRA VISION