Aller au contenu principal
A10 : aménagement à 2x3 voies entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine
Viaduc de l'Indre en circulation Trois viaducs de l'Indre mesures prises pendant les essais de charge essai de charge avec huit camions essai de charge avec huit camions
Viaducs
22 octobre 2021

Top départ : les premiers véhicules circulent sur le nouveau viaduc de l’Indre

Jeudi 14 octobre, 18h45, voitures et camions ont roulé pour la première fois sur le nouveau viaduc de l’Indre construit dans le cadre de l’aménagement à 2x3 voies entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine. Cette ouverture à la circulation marque le début des travaux de raccordement. Prévus sur une année, ils permettent de relier totalement le viaduc à l’autoroute A10. Explications.

Actuellement, l’A10 franchit la vallée de l’Indre par un viaduc indépendant pour chaque sens de circulation. Les deux ouvrages existants ne pouvant être élargis, un nouveau viaduc a été construit pour porter les futures trois voies de circulation du sens Tours>Poitiers. Sa construction a été achevée en juin 2021. Les équipes du chantier ont alors laissé la place à celles en charge de raccorder le nouveau viaduc à l’autoroute en circulation.

Il a fallu près de deux ans pour construire le nouveau viaduc de l’Indre. Les équipes du groupement d’entreprises représenté par GTM Normandie Centre ont mené un travail d’une extrême minutie pour réaliser cet ouvrage mixte, mi-béton mi-acier, en s’attachant à impacter le moins possible le milieu naturel de la vallée de l’Indre », Christophe Couturier, chef de projet sur les viaducs, VINCI Autoroutes.

    > A lire : Lancement des poutres du viaduc de l'Indre : une opération millimétrée !

La valse des voies de circulation

Entre les trois viaducs de l’Indre, les configurations se succèdent : tantôt sur les deux viaducs existants, tantôt sur le nouveau viaduc, la circulation va connaître au cours des prochains mois plusieurs combinaisons avant de trouver sa configuration définitive. Ces étapes sont indispensables pour aménager l’autoroute à 2x3 voies et rénover les deux viaducs existants. Pour mettre en service un viaduc sur une autoroute en circulation, plusieurs équipes, très complémentaires, sont mobilisées : celles du chantier (la maîtrise d’ouvrage VINCI Autoroutes, la maîtrise d’œuvre Ingérop et le groupement d’entreprises représenté par Colas Projects en charge du raccordement) s’associent étroitement avec l’exploitation de l’autoroute (la direction régionale du réseau Cofiroute) pour organiser le raccordement de manière méthodique. Au total, une année est nécessaire pour organiser les phases successives du raccordement.

Comment homologuer un viaduc ?

Préalablement à toute mise en service, les ouvrages d’art, qu’ils soient courants (dans le cas d’un pont standard) ou non courant (dans le cas d’un viaduc), subissent des tests de conformité définis par la règlementation. Le plus emblématique d’entre eux consiste à réaliser des essais de charge. Cette étape essentielle et obligatoire permet de valider la bonne résistance de l’ouvrage aux efforts de trafic pour lequel il a été dimensionné. Il s’agit de positionner des camions de plusieurs tonnes à des endroits stratégiques de l’ouvrage et de vérifier si son fléchissement est conforme aux calculs. Sur le viaduc de l’Indre, 8 camions de 26 tonnes chacun ont été positionnés, début octobre 2021, sur chacune des quatre travées de l’ouvrage pendant 15 minutes. Des instruments de mesure sont installés sur le viaduc pour en évaluer le fléchissement qui se compte en quelques millimètres. Au total, huit tests ont été effectués, résistant à une charge de 208 tonnes chacun.

Mire positionnée sous le viaduc de l'Indre
Une mire positionnée sous le viaduc de l’Indre
et servant à mesurer le fléchissement de l’ouvrage

Une priorité : la sécurité 

Une mécanique finement planifiée est mise en place pour garantir à la fois la sécurité des usagers de l’autoroute et celle des compagnons qui continuent de travailler sur les viaducs pendant les différentes phases du raccordement. Les configurations ont été établies dans le but d’éloigner le plus possible la circulation des compagnons intervenant sur les voies en travaux. Ce travail est soigneusement agencé par les « hommes en jaunes » qui installent la signalisation et les balisages sur l’autoroute sous circulation. Une vigilance de tous les instants est alors de mise par les agents routiers de VINCI Autoroutes. 

L’autoroute A10 supporte un trafic important sur la section Tours – Sainte-Maure. Les agents routiers œuvrent chaque jour pour assurer la sécurité des usagers de l’autoroute ainsi que celle des compagnons du chantier. Pour permettre la mise en circulation provisoire du nouveau viaduc de l’Indre, les hommes en jaune ont ainsi dévoyé la circulation du sens Tours>Poitiers sur le nouveau viaduc, une opération très pointue », Alexandre Lemaître, chef de district Touraine-Poitou, Cofiroute.

 

LE RACCORDEMENT DU VIADUC DE L'INDRE EN 4 PHASES :
  • Octobre 2021-février 2022 : le 14 octobre, pour la première fois, les véhicules allant de Tours vers Poitiers circulent sur le nouveau viaduc. Jusqu’à fin janvier 2022, les véhicules allant de Poitiers vers Tours continueront de rouler sur le viaduc existant (situé en rive).
  • Février-fin mai 2022 : les deux sens de circulation emprunteront le nouveau viaduc. Pendant ce temps, des travaux de restauration (étanchéité, dispositifs de retenue, structure de chaussée, etc.) seront réalisés sur les deux viaducs existants (au milieu et en rive).
  • Fin mai-3e trimestre 2022 : les conducteurs allant de Tours vers Poitiers continueront de circuler sur le nouveau viaduc, tandis que ceux se dirigeant vers Tours emprunteront le viaduc existant (situé au milieu).
  • 3e trimestre 2022 : le raccordement s’achèvera, la circulation se déroulera dans sa position définitive. Les viaducs existants accueilleront les voies du sens Poitiers>Tours et le nouveau viaduc, celles du sens Tours>Poitiers.Schéma des trois viaducs de l'Indre


Et aussi :
> Les 5 étapes de construction du viaduc de l’Indre
> 251 dalles de béton pour le viaduc de l’Indre
> 2e lancement de poutres réussi pour le viaduc de l’Indre