Aller au contenu principal
A10 : aménagement à 2x3 voies entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine
Ouvrage avant sa déconstruction Déconstruction d'un pont à Sainte-Maure-de-Touraine Déconstruction d'un pont à Sainte-Maure-de-Touraine Sandra Lafay, cheffe de projet VINCI Autoroutes et élus de Noyant-de-Touraine
Travaux
18 mai 2021

Une déconstruction, de multiples acteurs

Les nuits des 27 et 29 avril 2021, deux ouvrages passant au-dessus de l’autoroute A10 ont été déconstruits à Sainte-Maure-de-Touraine. Du maître d’œuvre au conducteur d’engins, en passant par l’exploitant, ces déconstructions sont l’occasion de découvrir les différents acteurs qui préparent et réalisent ces opérations d’envergure. 

30 avril 2021, 8h du matin sur l’autoroute A10. Le trafic est fluide entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine. Les véhicules empruntent l’autoroute sans encombre, sans se douter que deux ponts ont été déconstruits en quelques jours. Retour sur plusieurs semaines de préparation.

M-1 | L’opération se prépare

Le maître d’ouvrage VINCI Autoroutes, le maître d’œuvre INGEROP et le groupement d’entreprises Colas se retrouvent (en visioconférence) pour préparer les deux déconstructions du mois d’avril 2021. Deux ouvrages d’art vont être déconstruits la même semaine : le pont franchissant l’A10 par la RD760 et celui de la route du Poirier Frottier, à Sainte-Maure-de-Touraine.

J-1 | Les balisages sont posés

La veille de la déconstruction, les équipes de l’exploitation de VINCI Autoroutes posent les cônes oranges sur les voies, en amont de la zone de chantier. Cette première phase de balisage permet d’anticiper la fermeture totale de l’autoroute qui se fera le lendemain.

     > Tout savoir sur l'aménagement des passages supérieurs

Jour J, 20h | L’autoroute ferme

Un bouchon artificiel est créé par les hommes en jaune afin de ralentir le flux de circulation. Ils roulent à petite vitesse, guidant les automobilistes qui les suivent vers la sortie n°25 (Sainte-Maure-de-Touraine). Le dernier camion vient de sortir de l’autoroute. L’A10 peut maintenant être fermée à la circulation pour la nuit entre Monts-Sorigny et Sainte-Maure-de-Touraine. La course contre la montre commence : les compagnons ont 11h pour déconstruire un pont et nettoyer l’autoroute avant sa réouverture le lendemain matin.

21h | La chaussée est protégée

Les conducteurs d’engins déposent un tapis de fraisât de 80 cm d’épaisseur pour protéger la chaussée de l’autoroute. Conducteurs, responsable sécurité, directeur de projet… : au total, 50 compagnons sont mobilisés toute la nuit. 

21h30 | La déconstruction de l’ouvrage est amorcée

Les conducteurs d’engins – deux brise-roches hydrauliques (BHR) et trois grignoteuses ressemblant à des dinosaures – entament la déconstruction de l’ouvrage. A Sainte-Maure-de-Touraine, les ponts déconstruits les nuits des 27 et 29 avril sont tous deux singuliers : contrairement aux autres ouvrages d’art, ils sont constitués de poutres pleines, ce qui induit davantage de matériaux à déconstruire. D’autre part, celui de la RD760 a la particularité d’être le plus imposant des 10 ouvrages à déconstruire entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine.

Minuit | Le tablier s’effondre

Après avoir résisté plus de deux heures, le tablier cède enfin. Les grignoteuses concassent ensuite les gravats en de plus petits blocs pour pouvoir les évacuer sur des engins de transport appelés tombereaux.

3h | 50% des gravats sont évacués

Sous la supervision de la maîtrise d’œuvre, le conducteur de travaux fait le compte : si la moitié des gravats n’est pas évacuée à 3h du matin, les compagnons ne pourront pas terminer avant la réouverture de l’autoroute prévue à 7h. Le compte est bon. L’opération peut se poursuivre. Au petit matin, 650 m3 de gravats seront évacués à proximité. Dans une logique de réemploi des matériaux, ils seront réutilisés dans le cadre du chantier ou recyclés pour d’autres usages.

7h | L’autoroute est réouverte

Les équipes de l’exploitation de VINCI Autoroutes retirent les cônes oranges. Les véhicules peuvent à nouveau emprunter l’autoroute au petit matin comme prévu.

Sur les 10 passages supérieurs entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine, 8 ont déjà été adaptés aux nouvelles dimensions de l’autoroute A10. Les deux derniers ouvrages seront déconstruits à la fin de l’année 2021 à Saint-Epain. 

> Et aussi :
Deux ouvrages déconstruits la même semaine
Un balai de pelles mécaniques sur l'A10