Aller au contenu principal
A10 : aménagement à 2x3 voies entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine
Pose d'une dalle de béton sur la charpente Pose d'une dalle de béton sur la charpente, grue sur autoroute Dalle de béton sur la charpente, vue de dessous
Travaux
7 avril 2021

251 dalles de béton pour le viaduc de l’Indre

En mars 2021, le chantier du viaduc de l’Indre est entré dans une nouvelle phase de sa construction avec la pose du hourdis*. Elle consiste à disposer des dalles en béton de plusieurs tonnes sur la charpente de l’ouvrage. Récit de cette étape clé pour l’aménagement de l’autoroute A10 entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine.
* dalle d'un plancher formé par une couche de remplissage constituée de béton coulé en place

Après les deux lancements des poutres métalliques en novembre 2020 et janvier 2021, le viaduc de l’Indre se pare de 251 dalles de béton qui forment le tablier du futur ouvrage. Les dalles de rives, situées aux extrémités, sont les plus imposantes. Elles mesurent 2,5x5,85 mètres et pèsent 8 tonnes chacune. Quant à celles de la rangée centrale, elles mesurent 2,5x3,3 mètres et pèsent 4 tonnes. A terme, le futur viaduc de l’Indre portera le sens de circulation Tours>Poitiers, avec 3 voies de circulation et une bande d’arrêt d’urgence. 

Le tablier se dessine

Pendant un mois, deux grues se relaient pour positionner les dalles. Dans un premier temps, une première grue mesurant 10 mètres de hauteur, installée au pied du viaduc de l’Indre, porte une à une les dalles depuis la rive et les hisse jusqu’à la charpente de l’ouvrage. La seconde grue est positionnée sur l’autoroute pour poser les dalles centrales. Le trafic autoroutier est maintenu grâce au basculement de la circulation sur le viaduc existant : les deux sens de circulation se font sur 1x1 voie, de l’autre côté de l’autoroute.

 

Pose d'une dalle par un compagnon

En chiffres :

251 dalles
de béton
de 4 à 8 tonnes
chacune
dimensions :
2,5x3,3 mètres
et 2,5x5,85 mètres
2 grues
nécessaires à la pose :
300 tonnes (grue au sol)
et 100 tonnes (grue sur autoroute)

Une fois la pose des dalles achevée, les compagnons vont engager des travaux d’étanchéité, de revêtement de chaussée et l’installation des dispositifs de retenue. Enfin, la dernière phase de construction consistera à réaliser les travaux de raccordement à l’autoroute A10 à partir de septembre 2021.

> Tout savoir sur la construction du viaduc de l’Indre