Aller au contenu principal
A10 : aménagement à 2x3 voies entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine
pechedesauvegarde pechedesauvegarde
Environnement
10 Février 2020

Une pêche de sauvegarde réalisée dans le Montison

Lundi 10 février 2020, une pêche de sauvegarde a eu lieu dans le cours d’eau du Montison en limites communales de Sorigny et Villeperdue. Encadrée par un arrêté d’Autorisation environnementale, cette opération réalisée par la société RIVE a permis de transférer 10 carassins.

Pourquoi réaliser une pêche de sauvegarde ?

Dans le cadre de l’aménagement à 2x3 voies de l’autoroute A10 entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine, il est nécessaire de réaliser des travaux d’extension de deux buses d’un ouvrage hydraulique. Une pêche de sauvegarde a ainsi été réalisée sur le Montison pour permettre le transfert des espèces piscicoles en dehors de la future zone de travaux.

Dans quel cadre s’inscrit-elle ?

Cette pêche, régie par un arrêté d’Autorisation environnementale, a été effectuée dans un cadre très strict respectant la loi sur l’eau. De plus, elle s’est déroulée à une période optimale en harmonie avec la biologie des espèces piscicoles notamment en ce qui concerne les périodes de reproduction des poissons.

Quelles sont les étapes de cette pêche ?

C’est une équipe de l’antenne chinonaise du bureau d’études RIVE qui a été missionnée pour réaliser cette pêche de sauvegarde. La première étape a tout d’abord consisté à isoler le bras du Montison concerné par l’opération à l’aide de filets placés en amont et en aval de l’ouvrage hydraulique. Des mesures ont ensuite été réalisées dans le cours d’eau : pH, oxygène dissous (mg/l), taux de saturation en oxygène (%), température (°C) et conductivité du milieu (μS/cm).

La méthode employée consiste à générer un champ électrique dans l’eau entre deux électrodes (une cathode et une anode). Les poissons se trouvant dans un rayon d’environ 1,5m à 2m autour de l’anode sont alors attirés vers celle-ci, facilitant leurs captures à l’aide d’épuisettes. Cette technique permet de déplacer les poissons capturés vers un milieu refuge tout en les maintenant dans des conditions de bien-être. En l’occurrence, cette pêche de sauvegarde a permis de transférer 10 carassins dans une zone sur le Montison qui ne sera pas concernée par les travaux.

 La présence de carassins est caractéristique des cours d’eau à faible débit ou des plans d’eau. » François COLAS – Chargé d’études Société RIVE

En savoir + sur RIVE

RIVE est un bureau d’études spécialisé dans la gestion des cours d’eau et des zones humides. Son antenne de Chinon est notamment sollicitée pour effectuer des bilans hydromorphologiques des milieux, des prélèvements hydrobiologiques afin de connaître la qualité de l’eau. RIVE travaille aussi bien avec des syndicats de rivières qu’avec l’Agence de l’eau ou des collectivités. Dans le cadre du chantier d’élargissement de l’A10 entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine, la société RIVE intervient pour effectuer un suivi environnemental afin de s’assurer que le chantier n’impacte par le milieu naturel et les cours d’eau.