Aller au contenu principal

A10 : aménagement à 2x3 voies entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine

Signature de convention
23/10/2018

Signature de la 1ère convention de compensation collective agricole en Indre-et-Loire

C’est une première en Indre-et-Loire ! Ce mardi 23 octobre 2018, une convention a été signée entre l’Etat et VINCI Autoroutes afin de soutenir l’économie agricole locale par le biais du principe de compensation collective agricole, dans le cadre du projet d’aménagement à 2x3 voies de l’autoroute A10 entre Veigné et Sainte-Maure-de-Touraine.

À la demande de VINCI Autoroutes, la Chambre d’Agriculture d’Indre-et-Loire a réalisé une étude préalable à la compensation collective agricole afin de déterminer un périmètre géographique cohérent, d’analyser l’état initial de l’économie agricole sur ce territoire et d’en recenser l’ensemble des acteurs (coopératives, CUMA etc…). Au regard des activités agricoles locales en présence, la Chambre d’Agriculture a fixé le montant dont VINCI Autoroutes devra s’acquitter en compensation des éventuels impacts de l’aménagement prévu cette économie agricole. La Commission Départementale de la Préservation des Espaces Naturels, Agricoles et Forestiers (CDPENAF), a validé le 14 décembre 2017 le montant de cette compensation collective agricole.

Dans l’attente qu’un ou des projets agricole(s) collectif(s) éligible(s) à ce fonds soi(en)t retenu(s) et validé(s) par la CDPENAF, il a conjointement été décidé de consigner ce montant à la Caisse des dépôts et consignations.

Afin de sceller la démarche, une convention a été signée ce mardi 23 octobre 2018 par Madame Corinne ORZECHOWSKI, Préfète d’Indre-et-Loire et Monsieur Eric SAUNER, Directeur Opérationnel VINCI Autoroutes – réseau Cofiroute.

Au-delà de compenser des impacts, le principe de compensation collective agricole, précisé par le décret n°2016-1190 du 31 août 2016, vient consolider l’économie agricole du territoire. Mis en œuvre pour la première fois en Indre-et-Loire, il ouvre de nouvelles perspectives de développement pour le secteur agricole.